Le réalisateur et producteur congolais Yann Matanda dit le Fantome sort officiellement avant la fin de cette semaine ses deux court-métrages sur la covid-19.

Les deux films montrent les comportements des congolais en général et des kinois en particulièr vis-à-vis des moyens de prévention de la pandemie du coronavirus qui ravache le monde entier depuis six mois déjà.

Le premier est titré; “TALA TO VANDA NA NDAKU”; il parle d’un homme déjà contaminé sans s’en rendre compte, boycott le mesure préventif du confinement et décide de vaquer à ses occupations, il finit par contaminer 25 personnes en une journée et ces dernières contaminent d’autres personnes en espace des deux semaines. Le nombre remonte de 25 à plus de 150 personnes contaminées.

Et le second; “TALA TOLATA MASQUE” ; parle d’un père de famille qui refuse de porter le masque soit disant qu’il se sent étouffer et gêner, sort sans masque en utilisant une astuce pour berner la police et échapper à l’amande mais finit par attraper le virus et contaminer toute sa famille.

Notons que la diffusion de ces films se fera dans différentes chaines nationale ainsi qu’internationales, car les films servent à sensibiliser la population aux moyens préventifs pour lutter contre la maladie à coronavirus.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •