Dans le cadre de la rencontre des danseurs de Kinshasa prévue pour ce 30 septembre2020, l’équipe organisationnelle a réuni tous les danseurs ce 24septembre pour un forum sur “l’émergence de la danse à Kinshasa” dans la salle culturelle Boboto à Gombe.

L’échange animé par madame Marie Madeine Ndundu avec quatres intervenants succèssifs; le Choregraphe et metteur en scène Fabrice Bwabulamutima, le chef de travaux et danseuse Lisette Nsimba, l’assistant Choregraphe Dolcée Wayway et le musicien Choregraphe Eddy Mboyo.

À 10h30′, tout est prêt, le premier intervenant commence avec la question sur la formation des danseurs, leurs structures, les créations et le financement pour les spectacles. Il a donc motivé le danseurs a se former, de s’autofinancer et de bosser dur pour offrir à leur public des spectacles de qualité.

En rémerciant l’initiateur de la REDAKIN, l’unique femme parmis les intervenants, a poursuivi sur “l’indécence de la danse dans le declin de la musique congolaise”. Madame Lisette Nsimba a évoqué l’histoire de la danse en la séparant par période avant d’evoquer les causes de cette indécence et proposer des solutions.

Suivie par son collegue, assistant Choregraphe et metteur en scène Dolcée Way Way qui developpe sur “la perspective de la redynamisation de la danse à Kinshasa”. Parlant de la politique des arts, il propose un rensemblement de tous les danseurs après la rencontre du 30septembre afin de développer le sujet.

Le musicien danseur Eddy Mboyo a conclu les exposés avec “l’apport de la jeunesse dans l’émergence de la danse en RDC. Il a dans son discours encourager les jeunes danseurs à avoir l’estime de soi, une vision du futur et aussi le courage de faire leur propre promotion.

Le forum chute avec des questions de l’assemblée et les réponses des intervernants, et s’est cloturé par les mots de la fin de l’initiateur du REDAKIN, le Choregraphe Jackson Lohanga, qui invite tout le monde à participer au spectacle du 30septembre2020.

J. Kadie

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •